« Second tour », un album qui ne peut pas laisser indifférent… 

Ce projet, je le découvre avec la session live de « Si tu veux savoir ». Les premiers accords m’ont plongé en quelques instants dans un univers dont je ne connaissais rien, mais qui est tout de suite venu frapper là où ça touche.

« Second tour » est le deuxième volet d’une fable contemporaine née de la rencontre de Arnaud Cathrine (romancier) et de Florent Marchet (auteur-compositeur-interprète) et dont le premier disque est sorti en 2008. « Vis ma vie » ouvre ce nouvel album et en annonce tout de suite la couleur, je devrais même dire les couleurs. La peur qui fait place à l’incertitude, la douleur qui se transforme en rancoeur, mais derrière toutes ces ombres un rayon de lumière… l’espoir d’un « nous »…

Entre musique, textes parlé et chansons on se laisse embarquer dans l’histoire de Thibaud, un jeune qui ne trouvant pas sa place dans la société va se perdre et se laisser convaincre par un parti extrémiste. Nous sommes en juillet 2016, une bande de copains cherche des réponses à leurs questions, des solutions à leurs problèmes, à comprendre le pourquoi et le comment quelqu’un peut faire fausse route dans le système actuel. À l’écoute de leurs dialogues, on est comme avec eux, la scène se déroule tout autour de nous. L’histoire nous replonge dans la réalité, intense et saisissante, on ne décroche pas un instant du début à la fin.

soyons-desinvoltes-frere-animal

Tout y est, le fond, la forme, l’intention… Les textes touchent, l’interprétation bluffe et la musique porte avec justesse et profondeur chaque mot et chaque sentiment. Un album qui au-delà de la beauté artistique pousse à se poser des questions.