Auteur, compositeur, interprète avec déjà 5 albums à son actif, Jack Simard est un artiste qui bouscule et qui touche. Homme modeste et discret, il est malheureusement bien trop méconnu en dehors du grand Est. Alors, si tu n’as pas encore eu la chance de croiser son chemin musical, je ne peux que te conseiller d’aller tout de suite y jeter une oreille attentive !

soyons-desinvoltes-jack-simard

À la première écoute de son dernier album “Du bruit pour rien”, j’ai été impressionnée par son écriture à la fois fine et aiguisée, délicate et poignante, et directe et imagée. L’interprétation touche, on sent qu’elle vient de loin, qu’il ne triche pas. Chose rare dans un album de chanson française, les arrangements musicaux sont riches et racontent eux aussi beaucoup de choses, que ce soit en appuyant le sens d’un texte ou au contraire en lui en apportant une autre couleur. J’apprendrais quelques semaines plus tard que Yannic Villenave (arrangeur, réalisateur et directeur artistique mais aussi au piano, clavier, guitares, basse et percussions de l’album) ne travaille généralement que dans l’univers de Jazz. Ceci explique certainement cela… La rencontre des univers de Jack Simard et Yannic Villenave fonctionne à la perfection. L’équilibre entre la poésie des mots de l’un et la musicalité des compositions de l’autre donne une belle dimension à chaque titre.

soyons-desinvoltes-jack-simard

Après avoir longtemps tourné en solo, Jack Simard est aujourd’hui accompagné de musiciens sur scène. Quand je l’ai vue pour la première fois en live il y a quelques mois, il était en formule trio (mais il y a plusieurs autres formations pouvant aller jusqu’à 7) avec Yannic Villenave au clavier et Vincent Cegielski à la batterie . Ayant beaucoup aimé le disque, je ne doutais pas de passer un bon moment à ce concert, mais je ne m’attendais pas du tout à ça. J’ai découvert un artiste réservé qui se libère dès qu’il est sur scène, qui est d’une générosité dingue avec son public, qui vit et vibre avec la musique et les mots, et dont l’intensité de l’interprétation n’a d’égale que la profondeur de la sincérité.

Les quelques titres inédits n’existant pour l’instant qu’en live laissent présager un bien beau prochain album !

Capable de coller la chair de poule sur un titre puis de donner envie de danser sur le suivant, il joue habilement avec les émotions. L’écriture est souvent sombre, les arrangements sont nuancés de pleins de couleurs et l’énergie lumineusement touchante. Qu’il est bon de se faire ainsi bousculer par tant de belles choses !



Jack Simard sera en concert au Bateau El Alamein (Paris) le 4 février. Je ne sais pas toi, mais moi, il n’est pas question que je rate ça !

Pour avoir plus d’infos sur Jack Simard: Site internetPage Facebook