3 ans après son album « 33 ans », Ben Mazué revient avec « La femme idéale », un nouvel opus dont les premiers extraits sont à la hauteur de tout le talent qu’on connait à l’artiste. 


J’ai découvert Ben Mazué en 2014, avec son album « 33 ans« . À la première écoute, je ne savais pas vraiment quoi penser, mais quelque chose m’a poussé à aller le redécouvrir en live. C’est quelques mois tard, sur la scène de l’Européen que tout le talent de Ben Mazué m’a frappé. Ce soir là, chaque détail était beau. Du premier au dernier mot, de la première à la dernière note, on reste accroché au fil qui relie chaque histoires. De l’émotion au rire, Ben Mazué allie habillement profondeur et douceur et emporte chaque personne présente dans son univers. Il y a des concerts qui marquent particulièrement, celui là fait parti de ceux que je ne suis pas prête d’oublier.

Il y a 3 mois, Ben Mazué a sorti “J’arrive”, le 1er extrait de son nouvel album “La femme idéale” qui sortira le 15 septembre. “Change, invente, arrache, crée / Charge, cogne, balafre les / Dès qu’ils te disent que c’est foutu, tu les fais taire. / Attends moi le monde /J’arrive, j’arrive, j’arrive / Je réveillais l’espoir / J’arrive j’arrive, j’arrive…” Dans ce titre, j’ai retrouvé tout ce que j’aime chez lui. Les mots, l’intention, le fond, le sens de chaque note et de chaque silence. Sans jamais trop en faire, tout y est. Authenticité, émotion et lumière sont au rendez-vous. Du grand Ben Mazué !

 

Quelques semaines plus tard, un 2ème extrait “La liesse est lovée” est dévoilée.
Autant la douleur / Me fait trouver des mots sensés / Des phrases pour faire éclore la peine et l’éteindre / Autant le bonheur / Ne fait que sonner, sonner / Des mots qui ne servent que pour t’étreindre / La liesse est lovée / Juste au bout de ma langue / Y’a pas de mots pour dire comment je vais / Alors je prends les premiers qui descendent / La liesse est lovée / Juste au bout de ma langue / Y’a pas de mots pour dire comment je vais / Alors je prends les premiers…” Chanter le bonheur sans que ça semble trop léger et/ou sans intérêt n’est pas simple. Avec “La liesse est lovée”, l’exercice est réussi de bien belle manière.

Quelques titres dont déjà trouvable sur Youtube, parmi eux,  il y en a un que je tiens à souligner, la magnifique version de “10 ans de nous”, enregistrée au Studio Davout, à l’invitation du compositeur et arrangeur Guillaume Poncelet. “Mais si la vie par malchance me fait louper quelques rendez-vous, / Pour cause de mollesse, négligence de jeunesse / Même si ensemble finalement, on devait pas aller au bout / Ca fait 10 ans que t’es passée devant mes yeux / 10 ans que je me dis que, t’es ce qui m’est arrivé de mieux / Oh mais si à l’avenir on passe à côté, si on exige pas / Au moins aussi bien que ce qui vient de se passer / Moi, j’ai encore nos débuts en mémoire / Nos espoirs et je rougis pas de ce qu’on est devenus / 2 enfants plus tard /10 ans de nous, 10 ans de nous / Est-ce que je tresse pas trop tôt des lauriers / 10 ans de nous, 10 ans de nous…

Le nouvel album sortira le 15 septembre, et de notre côté, on l’attend impatiemment ! Ensuite, Ben Mazué sera en concert au Flow (Paris) les 10/10, 07/11 et 05/12. Attention, il n’y aura pas de place pour tout le monde, la date du 10 octobre est déjà complète !