Ben Mazué a sorti son nouvel album “la femme idéale” il y a quelques mois. J’ai tellement écouté cet album en boucle que j’avais hâte de pouvoir le redécouvrir sur scène ! Les dates parisiennes ne tombant jamais bien pour moi,  j’ai finis par y aller jeudi dernier, au 106 de Rouen.

Comme plusieurs des dates à venir, le concert affichait complet. C’est donc devant une salle remplie à craquer que Ben Mazué commence son spectacle. Je dis spectacle parce qu’avec Ben Mazué, ce n’est jamais simplement des concerts, mais bien des spectacles qui racontent une histoire du début à la fin. Déjà pour son précédent album “33 ans”, son concert à l’Européen m’avait marqué pour ça. Cette force qu’il a de faire voyager non pas juste à travers les histoires de chaque chanson, mais aussi à travers une histoire qui les relie.

C’est sous les applaudissements que résonnent les premières notes et les premiers mots. “Change, invente, arrache, crée / Charge, cogne, balafre les / Dès qu’ils te disent que c’est foutu, tu les fais taire / Attends moi le monde / J’arrive, j’arrive, j’arrive /Je réveillais l’espoir / J’arrive j’arrive, j’arrive…”  Voilà, ça, c’est dit ! Maintenant, on peut commencer.

Il nous explique que pour lui un film est une oeuvre complète, et que donc ce soir, il va nous raconter le film qu’il voudrait tourner. Ce film s’appellera “La princesse et le dictateur“ et les personnages principaux seront Romy et Vincent, deux amoureux trentenaires qui s’aiment, qui doutent, qui traversent les difficultés de la vie et du temps qui passe, et le tout avec des chansons de Ben Mazué en BO… Le décor est planté. Sur scène, ils ne sont que deux, Ben Mazué chante, raconte et s’accompagne à la guitare, et Robin Notte au clavier. On plonge très vite dans cette histoire en se retrouvant à la fois spectateur et acteur. Comme il nous raconte non seulement l’histoire mais aussi comment il veut faire son film, on se retrouve particulièrement attentif à tout ce qu’il dit et à s’imaginer comment ça pourrait se passer. Quand Vincent emmène Romy voir Ben Mazué en concert à Bercy (oui Ben Mazué est une star qui rempli 5 Bercy et dont Romy est fan dans son film, et alors, pourquoi pas, ça serait cool, non ?! ), le public du 106 se transforme en public de Bercy et fait autant de bruit que 20 000 personnes qui acclament leur chanteur favoris. Tout le monde se prend au jeu.

Les titres s’enchaînent au rythme des aventures de Romy et Vincent. Bien sûr une partie des nouvelles chansons, mais également quelques anciennes. Comme dans tout film d’amour, la grande question est de savoir si à la fin le couple surmontera toutes les épreuves et s’en sortira encore plus solide ou si au contraire ça sera la fin d’une histoire. Comme il n’a pas la réponse, il propose finalement deux fins, tout en précisant quand même qu’il a une préférence pour l’issue “ils vécurent heureux et, etc.”.  Au fil du spectacle, on comprend qu’il y a beaucoup de son histoire dedans. La mise en scène rend les mots encore plus forts et touchants qu’ils ne le sont déjà. L’énergie est positive et lumineuse. Son envie de croire en la force de l’amour et de la capacité à pouvoir continuer à construire dans le temps est belle et communicative de bonnes ondes. Pour résumer, un super moment à la fois touchant et positif ! Un spectacle qui fait du bien !

Vous avez envie d’aller voir un concert ? Un film ? Un stand-up ? Ben Mazué en concert à Bercy dans une salle de 400 places ? Un mix de tout ça ? Vous savez quoi faire ! Attention, il ne faut pas tarder à réserver votre place, plusieurs dates de la tournée sont déjà complètes ! Toutes les dates sur : http://www.benmazue.com/