Le week-end dernier, le Festival Rock In Evreux s’est installé pour 3 jours à l’Hippodrome d’Evreux Navarre. Avec sa programmation assez éclectique, il y en avait pour tous les goûts.

C’est sous le soleil et avec une chaleur de plomb que les artistes se sont succédé chaque jour sur les deux scènes à partir du milieu de l’après-midi jusqu’à tard le soir. L’ambiance est à la fois festive et détendue. Les festvaliers ont pu profiter du festival chacun la façon, une partie debout au plus proche de la scène pour chaque concert, d’autres assis plus loin profitant du son et des images de retransmission en direct sur les écrans géants. Ne pouvant pas être présente la totalité des 3 jours, j’avais sélectionné quelques concerts que j’avais particulièrement envie d’y voir. Au final pas de grande surprise d’un artiste que je ne connaissais pas encore ou que je n’avais pas encore vu en live, et la confirmation de l’immense talent d’Asaf Avidan.

Si je ne devais retenir qu’un seul concert du festival, ça serait le sien. Samedi,, en début de soirée, Asaf Avidan a présenté son set solo et à fait plongé le public dans son univers intimiste en seulement quelques notes. Quel magnifique cadeau que ce moment suspendu au milieu d’un festival d’été où on s’attend plus à une ambiance de “divertissement” que d’écoute. Une heure de partage, d’émotions et de sourire sur les visages du public. Une heure d’une musique comme il y en a peu et comme on en voudrait plus. Une heure à se laisser porter et transporter par la voix et la musique d’un artiste hors norme. Le concert se termine et je me sens chanceuse d’y avoir assisté. Il y a des concerts qui ne sont pas comme les autres et qui nous marquent particulièrement. Celui-là en fait partie.

Dans les bons moments, je tiens à souligner également la prestation de Igit. Ne l’ayant jamais vu sur en concert jusque-là, il faisait partie de ceux que j’avais envie de découvrir en live. Actuellement entre deux albums, il a présenté des titres montrant la diversité de son répertoire musical. Sa plume fine associée à sa générosité sur scène ont offerts un bien joli moment au public présent le dimanche après-midi. Juste après le concert, je lui ai posé quelques questions sur sa musique et ses projets. L’interview sera en ligne d’ici quelques jours.