Quelques ricochets avec Stéphanie BEDARD …

 Une voix , une artiste qui revient dans la lumière… 

 

Bonjour Stéphanie , nous sommes très heureux de te consacrer un article sur FILZIK et de faire (re)découvrir ton travail et de présenter ton album « Ricochet » à nos lecteurs.

 

Peux-tu nous parler de ton parcours musical, ton univers…

Par où commencer ? Ahah ! J’ai eu la chance de faire partie de plusieurs grandes aventures… ça commencé avec la Star Académie au Québec en 2005.

Au départ, je ne voulais pas faire ce genre de concours; c’était un concept nouveau et très jugé, je me disais que j’allais y arriver à la dure plutôt que de tomber dans la facilité mais par un concours de circonstances, je me suis retrouvée en audition et de fil en aiguille, je me suis retrouvée dans les participants. 

Par la suite, j’ai fait plusieurs revues musicales (Joe Dassin : La Grande Fête Musicale), comédies musicales (Big Bazar, Notre-Dame-de-Paris, Robin des Bois), ma force étant l’interprétation.

J’ai eu la chance de me retrouver sur le plateau d’une émission hebdomadaire populaire où la musique est à l’honneur, Belle et Bumpendant 4 ans. On y a fait les plus grands classiques rocks et populaires de la musique française et américaine.

J’ai voyagé énormément avec de grandes productions (Corée du Sud, Taïwan, Liban, France), mon passeport est plein ! 

Il y a maintenant 5 ans, j’ai voulu cependant chanter ce que j’avais à dire, moi. Instiguer mon projet à moi, celui que j’ai en tête et ce à quoi j’aspire depuis que je suis toute petite.  M’étant laissée porter par les projets des autres durant toutes ces années, j’avais envie d’enfin me laisser la place. 

Ça a commencé avec mon premier album Minuit Debout, paru en 2015. J’étais avec une maison de disque à l’époque et j’ai travaillé avec un super réalisateur, Michel Dagenais. On a dû faire l’album en peu de temps, entre 2 tournées… et je suis très fière de ce premier opus.

Plus récemment cependant, j’ai eu envie de mener mon propre bateau. Je me suis découvert comme femme d’affaires et j’ai eu envie de produire moi-même un second opus, un EP cette fois-ci.

Et ça donné Ricochet, un mini-album lumineux et rempli de beaux propos, d’amour et de talents exceptionnels. Je suis très fière de travailler enfin sur ma propre identité musicale et mon propre univers…

En France, on avait pu te voir dans la comédie musicale « Robin des Bois » ainsi que dans « The Voice » … Que gardes-tu de ces expériences musicales?

Ça a été mes premiers pas en France. Littéralement de belles incursions dans votre monde, dans votre culture. Je ne suis pas entrée chez vous par la petite porte disons! Des grosses productions comme ça, des rencontres multiples, on s’en souvient longtemps!

« Ricochet » est ton nouvel EP… Peux-tu nous le décrire, nous parler de son histoire, sa création ?

Mon premier album, Minuit Debout, était très tourné vers moi, mes relations qui ne fonctionnaient pas… j’ai vieilli depuis (et j’espère avoir maturé ahah) et j’ai eu envie de parler de choses plus positives comme la solidarité, les chemins des gens qu’on croise et qui se décroisent, l’amour, le beau, la lumière. J’avais des mélodies déjà d’un ami français, Cyril Niccolaï, qu’on avait travaillées quelques mois auparavant…

J’adore ce qu’il fait, ses mélodies sont belles, accrocheuses et pas si simples ! J’ai donc travaillé avec différents auteurs pour pouvoir mettre des mots sur ce que j’avais envie de raconter ! Marianne Bel, Ariel Coulombe et Mathieu Lippé ont donc étendu leurs grands talents sur ces belles musiques ! Je me suis commise sur une seule chanson au niveau de la composition et Marianne Bel m’a aidée à peaufiner et améliorer le texte… parce qu’auteure, même si j’aimerais beaucoup, n’est pas quelque chose qui est facile pour moi. C’est même plutôt ardu !

Au niveau de la sonorité, j’ai travaillé avec mon réalisateur Jean-François Beaudet pour trouver un son qui me ressemble… j’ai toujours adoré le rock mais j’ai quand même un côté beaucoup plus assis, plus planant qui m’habite et je voulais mettre en avant cet aspect. On est allé un peu plus électro que le premier album tout en gardant des guitares aux sons décapants mais aussi en restant très organiques au niveau des percussions. Il n’y a pas de batterie (sauf une chanson) mais beaucoup de voix, de podorythmie, de claquement de doigts, de langues… je me suis tapée sur les cuisses, sur le torse, sur la tête… on a tout fait ! Je trouve que ça laisse un belle place à l’organique et ça met en valeur tout le reste.

Dernièrement, on a craqué sur une version acoustique du titre « Tous ces gens » guitare, claps’ et voix lors d’une radio (sur Facebook) ? Peux-tu évoquer ses différentes versions ? Le featuring avec Champion ?

L’idée des Claps est vraiment intrinsèquement lié au fait que ce sont des percussions corporelles dans la musique originale. J’ai voulu garder cet aspect même en acoustique… ça demande pas de transport d’instrument, juste moi! Ahah !

J’ai eu envie aussi de collaborer avec Champion parce que j’aime beaucoup ce gars-là. On s’était croisé sur un spectacle il y a 2 ans et j’ai toujours admirer le fait que, même en étant DJ, alors qu’il pourrait mixer et faire des shows seul, il s’entoure de musiciens. Sa musique prend tout son sens en live. Un band vivant, ça jam, ça a du plaisir sur la scène et on a du plaisir à les voir et à danser sur ses bons sons ! Bref, j’étais tellement touchée qu’il accepte de faire un remix de ma chanson ! Et en plus, il a su trouver dès le départ ce qu’il fallait !  

 

Voici notre célèbre séquence « 10 questions » , prête ?  

Quel est ton premier souvenir de musique ?

Avec ma mère quand j’étais jeune, on s’enregistrait sur une cassette (Eh oui, ça fait longtemps). Elle me tendait le micro et on chantait des chansons ou on parlait tout simplement… j’avais 2 ans et je chantais « I just called to say I Love You » de Stevie Wonder!

Si tu ne devais en citer qu’un, quel est l’artiste qui t’as le plus marqué / influencé ?

Il y en a évidemment plusieurs et ça dépend surtout de comment je me sens dans un temps donné… mais j’ai toujours beaucoup aimé Sarah McLachlan. Son album « Surfacing » a joué en boucle chez moi des milliers de fois! 

 Quel est ton meilleur souvenir de concert en tant que spectatrice ?

Je me souviens d’être allée voir la comédie musicale Once quand j’étais en Corée… Je ne suis pas fanatique des musicals en général mais c’est un ami de le troupe de Notre-Dame-de-Paris qui nous a proposé la sortie et je n’ai pas regretté une miette! Je pleurais comme un bébé à la fin, j’ai eu de la difficulté à me remettre de toutes ces émotions vécues… quel beau show!

Quel est ton meilleur souvenir de concert sur scène ?

Je me souviens d’un concert qu’on a fait aux Îles Turquoises mon band et moi. Je sais pas pourquoi mais bien qu’on connecte toujours tout le temps, ce soir-là, il y avait quelque chose de magique dans l’air, comme si on était qu’une seule personne. L’écoute était communiale entre nous. Quand notre guitariste faisait un solo, on aurait dit qu’on le jouait avec lui, chaque coup de baguette du batteur, c’est les coups que j’aurais joué si j’avais été à sa place et la batterie et la basse était tellement ensemble… on avait même pas pris de drogue, juré. On ne faisait qu’un. Et on a eu la chance de vivre ce moment de grâce quelques fois depuis! Mais ça a été le premier et il est mémorable.

 Si tu ne devais garder qu’un seul disque, ça serait lequel ?

L’album « Raising Sands » de Robert Plant et Alison Krauss. Je ne pourrais pas me passer de cet album-là, je l’écoute trop souvent en voiture tard le soir… j’ai l’impression de me poser et de me recentrer quand j’entends les chansons. Je chante avec eux des harmonies pour compléter à 3 voix. 

Quel est le dernier disque que tu as écouté ?

Le dernier de Billie Eilish « When we fall asleep, where do we go ? »

Nouvelle sensation très originale dans sa manière de livrer sa musique. Vocalement, elle chuchote presque… ce qui fait que ses propos paraissent différents, uniques. Musicalement, c’est vraiment original et très simple, dénudé. Il n’y a pas grand-chose en fait dans la composition, mais c’est efficace. Et quand la basse est mis de l’avant comme ça, je craque.

@SergeBeauchemin

Quel est le dernier titre qui t’a particulièrement marqué ?

« My Church » de Maren Morris. Je suis artiste invitée sur un spectacle un peu plus country et on m’a suggéré cette chanson-là. J’ai beaucoup aimé. Je veux d’ailleurs en écouter plus sur son œuvre bientôt! 

Quel est le dernier concert que tu as vu ?

Je ne vais malheureusement pas voir assez de concert. Le dernier, c’était un spectacle du groupe Crampe en Masse, de la musique humoristique québécoise produite il y a 18 ans environ. C’était soirée nostalgie de chansons qui m’avaient bien faites rire quand j’avais la début vingtaine.

Quel artiste conseilles-tu d’aller découvrir ?

Peter Henry Phillips, alias Pilou (tout dépend du projet) sans hésiter. Un ami à moi que je considère comme étant le plus prolifique et talentueux de sa génération. Il écrit, compose, réalise, interprète… j’aime son travail, j’aime la personne, j’aime sa fougue. 

Quels sont tes projets pour les prochains mois ? Des concerts ?

Je travaille actuellement sur des chansons pour un 2e EP ainsi que sur le spectacle étant relié aux 2 mini-albums qui sera présenté au Québec début 2020. J’ai un concept en tête (qu’on a pu explorer au lancement de Ricochet) et j’ai envie de le pousser jusqu’au bout. On a des danseurs de danse percussive sur scène (pour rester fidèle avec les tracks studio), un Dj/VJ qui mixe la musique et qui mixe les projections en même temps et un guitariste hors-pair… un bel univers à développer! Bien hâte de le présenter! 

Merci beaucoup Stéphanie ! Hâte de découvrir ce nouveau projet !

 

Pour en savoir plus ses liens web : 

Page Facebook: https://www.facebook.com/StephanieBedardOfficiel/

Instagram: www.instagram.com/stephaniebedardofficiel 

Site internet:  https://www.stephaniebedard.com

Youtube: www.youtube.com/stephaniebedardofficiel 

EP Disponible. :  https://select-digital.lnk.to/StephanieBedardRicochet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s