Sold Out au « Boudu » !!

Le Bout du Monde aka « le Boudu » pour les aficionados bretons a fait trembler la presqu’île de Crozon du 2 au 4 août dernier et nous y étions 😉

Aux prémices de cette 20ème édition , le chanteur Tété a donné deux excellents concerts guitare voix … deux lieux d’exceptions pour ce vagabond en quête de smiles pour son empreinte sourire : La Chapelle de Rocamadour à Camaret et L’ ancienne abbaye de Landévennec ! 

J’ai eu la chance , l’immense plaisir d’assister à ce dernier set : quel kiff !

©VanessaCriou

Tété a littéralement enflammé ce site chargé d’histoire ! « L’air de rien » il en avait sous la pédale (de distorsion (rires )) et nous a joué ses derniers morceaux de Fauthentique  et plus grands inmanquables comme « A la faveur de l’automne » ! Géant ! 

Première fois pour moi que je portais fièrement le badge de photo reporter au Boudu ! Un super accueil par le staff, les bénévoles … on était installés dans le fort : superbe lieu ! 

Créé en 2000, le festival associatif est à 98% autofinancé et le site comporte 3 scènes : Landaoudec , Kermarrec et le chapiteau Cabaret de Seb sur un énorme site de 70 hectares.

Les festivaliers arrivés très tôt sur le camping puis le site, étaient déjà bien chauds pour le 1er concert : 

Déguisés , pailletés, plus de 60 000 spectateurs ont foulé le sol crozonnais sur les 3 jours : carton plein ! Le Sold out était déjà affiché depuis quelques semaines 😉 

 

Vendredi côté programmation , il a fallu courir vite entre les scènes . 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les femmes à l’honneur : Après Michelle DAVIS , c’est mon coup de cœur de l’année KIMBEROSE qui a offert deux très beaux concerts sous le chapiteau ! Un régal ! (Avis difficilement objectif je l’avoue 😉)

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La belle surprise fut apportée par Canine , révélation hybride du moment : Auréolée par une coiffe à plumes et joliment accompagnée par ses choristes ! Un conseil aller découvrir son univers ! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur la grande scène : le majestueux Ibrahim Maalouf , sa trompette et son orchestre nous ont envoûté ! Quel beau voyage … 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les nostalgiques des années 2000 ont adoré le live d’Eagle Eye Cherry ! Son « Save tonight » avait fière allure surtout avec les chœurs des festivaliers bretons ! Ses nouveaux titres ont conquis la plaine 😉 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour danser on a fait confiance à Cimafunk et les très bons Hocus Pocus ont bouclé la première soirée !

 

Après une courte nuit, j’étais pressée de retrouver le Boudu ! Tellement de nouveaux groupes à découvrir dans une belle ambiance …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Eblouissante Jenny and the Mexicats par son étourdissant Flamenco Folk Jazz Rock : comme si on avait mis tout ça dans un blender ! Le résultat était excellent, j’en ai repris 2 fois 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme j’ai eu plaisir à retrouver Elisapie dans ce festival ! Elle en a conquis des coeurs en 2 sets elle aussi, la version Summer live d’ « Una » était si belle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On a continué à sourire avec la lumineuse Mayra Andrade, quel soleil tendre ! Quelle voix et quel rythme 😉 Ravie de l’avoir enfin vue sur scène …

 

Les groupes masculins étaient très prestigieux :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je noterai Stephan Eicher avec un orchestre balkanique qui a revisité avec goût et talent ses mythiques tubes « Déjeuner en paix« , « Pas d’ami comme toi » ou encore « Combien de temps » : On s’est senti chanceux de vivre ça chez nous 🙂

Pour le rock on a été doublement gâtés :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

The Kooks, le jeune groupe anglais aux héritages dignes des Beatles et des plus grands était attendu ! Pari gagné !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Robin Foster, britannique et presquilien de coeur « from Camaret » avait carte blanche et a convié Dave Penn (du groupe Archive) et Madelyn Ann : Un rock planant ! Merci !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite, j’ai posé mes oreilles attentivement sur Feu Chatterton : aucuns regrets ! La classe 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Puis le voyage iodé/indé piloté par Winston McAnuff et Fixi , Violons Barbares, Fémi Kuti (et ses danseuses colorées) était explosif !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais encore Baloji pour la claque (musicale) ! Quelle « gueule » !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Finir la soirée par le fils de l’inoubliable Bob Marley : Ziggy Marley était impensable : Le Boudu l’a fait : Merci !

 

La fatigue des deux premiers jours ne m’a pas abattue , loin de là : le J3 affichait de gros gros moments à vivre entre amis et famille !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les bretons Soldat Louis ont ramenés les belles notes de la « Breizh touch' » avec le Bagad de Plomodiern : Ambiance bretonne garantie ! Le public était en feu !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La rue Kétanou avait elle aussi carte blanche et de beaux invités… De très belles découvertes Eskelina et sa folk française très agréable aux textes bien léchés et Nans Vincent à l’énergie communicative ! Les groupes filiales Green Box et Mon côté Punk ont secoué le cabaret de Seb et préparé le terrain pour : La rue Ket’ (surnom scandé 1000 fois par ici ) et leurs fans ont incendié ce qu’il restait de ce spot 😉 Yeahhhh !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’avais très envie d’assister enfin à un concert de Dionysos, un vrai plaisir d’être là et de communier avec la foule pour Mathias Malzieu et ses compères ! Ce show était brûlant 😉

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le style folk americana de Calexico et Iron & Wine a apaisé la foule, un doux délice : Bravo !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le mythique et souriant Yuri Buenaventura a offert un moment suspendu au Boudu !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

N’oublions pas les bonnes percus du groupe Fanna Fi Allah ! Dépaysant ! et Sidi Wacho qui a livré un énorme show avant le passage du psychédélique Antibalas !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

On repart les boussoles affolées par tant de mix musical mais les oreilles et coeurs ravis ! Bravo à Beat Assillant qui fut le dernier à clôturer en beauté le festival 2019 !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous l’avez vu, lu et donc compris, Jacques Guérin co-fondateur du festival et toute son équipe, l’organisation, les bénévoles nous ont offert une brillante 20ème édition : Magique ! 

Un immense MERCI à vous tous qui ont rendu la vie bien belle aux 60 000 festivaliers et à chacun de nous , journalistes compris !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On garde le sourire et un merci spécial à ceux qui ont posé devant mon objectif !

 

On se dit rdv pour les 20 ans l’an prochain : Go sur : https://www.festivalduboutdumonde.com

Interviews de Ibrahim Maalouf, Elisapie, La Rue Kétanou, Eskelina et Robin Foster à suivre