Elisapie : Reine du Bout du Monde

Retrouvailles avec notre Inuït du Grand Nord … sur la presqu’île de Crozon !

Après ton passage au Run ar Puns petit pub breton, tu as fait une belle tournée française et un passage aux Vieilles Charrues … Peux-tu nous parler de ces différentes expériences entre petites salles et gros festivals ?

J’ai réalisé qu’il fallait adapter mes chansons à ces configurations pour les faire résonner dans les grands festivals. J’ai eu confiance, les programmateurs avaient vu le potentiel en extérieur . Le risque était grand mais je n’ai pas eu des moments catastrophiques, au contraire j’ai eu une bonne écoute. Je pense que les gens sont aussi touchés par ce genre de musique et pas juste du « boum boum ». Ça a été du gagnant gagnant !

 

Comment as-tu réussi à créer cette ambiance très intimiste qu’on avait vécu en petite salle, à parler de ton histoire, celle de ta famille, avec ta pudeur devant des milliers de personnes…

Je pense qu’il ne faut pas avoir trop de pudeur justement quand tu es sur des grandes scènes, je me suis adapté. J’ai dû prendre un peu plus de grandeur, choisir des titres plus énergiques comme hier à Paimpol. Le public là bas était très énergique dès le départ, ça nous a porté, on s’est dit « Waw » et c’était extraordinaire…

 

Tu arrives toujours à garder une proximité tout de même …

Oui il faut quand même pas dénaturer qui je suis ou la musique qu’on fait . Pour amener « Una » je leur dis « Ok maintenant , si vous êtes prêts , il faut être à l’écoute …c’est le moment de faire une sieste  » C’est toujours complexe car il ne faut pas perdre les gens. Les arrangements sont basés sur beaucoup de nuances. La bonne musique qu’on essaie de livrer, je l’espère, les touche …

 

Le caractère hybride a très bien fonctionné sur les festivals bretons, les retours sont très bons… Aujourd’hui tu joues au Bout du monde …

Je vais m’adapter car je joue deux fois, un en début et un autre en fin de soirée … J’ai très hâte de voir ça et on va essayer d’être en harmonie avec le public …

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retours en photos sur sa prestation de haut vol au « Boudu »

 

Tu es venue avec ta petite famille sur ta tournée…

Oui j’ai réussi à faire venir ma fille une semaine, mon copain avec mes deux fils aux Charrues et là je termine en beauté avec le plus jeune d’un an…

 

Une maman sur la route !  As-tu pu profiter des différents paysages , des régions …

Je profites mais on est tellement sur la route, avec la fatigue … Au final on apprécie de se poser, d’être tranquille avec les gens … J’ai noté quelques coins à revoir … Pour le moment, c’était un mois très intense !

 

Les festivals c’est aussi la possibilité de croiser d’autres artistes, as-tu vu quelques concerts ?

Honnêtement, je n’ai pas pas vu beaucoup de concerts… Aux Vieilles Charrues, j’ai vu Tamino que j’aime beaucoup ou encore Christine and the Queens . A Paléo, j’ai raté Charlotte Gainsbourg … J’aime bien voir les différentes ambiances de festivals …

Quels projets pour la rentrée …

Beaucoup de choses au Canada, le prix POLARIS où je suis nommée !

Une performance très sérieuse à faire, devant toutes les critiques . Du gros sérieux ! … Ça va me stresser un peu donc je me prépare mentalement , émotionnellement et je me dis « Enjoy, enjoy (Profite , profite) »

 

Bonne chance à toi alors et à bientôt . Merci encore !

Merci à toi à très bientôt !

 

Album  » The Ballad of the runaway girl  » toujours disponible

Liens web :

Site officiel : http://www.elisapie.com

Facebook : https://fr-fr.facebook.com/elisapieisaac/

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s