Une programmation de folie !!!

 

Même si les vacances étaient terminées, nous étions encore sur la route des festivals au mois d’Août ! Tout près de Brest, à Landerneau plus exactement, pendant trois jours de folie (9 au 11 Août), des artistes prestigieux ont électrisé cette petite ville bretonne… pour les 10 ans de la Fête du bruit !

Lors d’un anniversaire, il y a toujours des invités et des émotions fortes :

On a été gâtés comme des enfants !

Le 1er jour, les festivaliers pour beaucoup déguisés ont eu le bonheur de voir :

©AdelineK.

Barry Moore qui ouvrait le bal, le jeune irlandais a offert un show très audacieux entre pop bien léchée et reprise rap d’Eminem, il a ambiancé avec finesse la pelouse et les festivaliers qui arrivaient doucement sur le site …  » Hey now  » son nouveau single a reçu un très bon accueil ! (Retrouvez-le en itw sur le blog )

Il est plutôt rare d’entendre des DJ mixer en plein jour, c’est le défi plutôt osé qu’à su relever haut la main Fritz KalkBrenner. Malgré la pluie, il a joué son set devant une foule conquise !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite, Frank Carter & The Rattlesnakes et son rock hardcore ont mis tout le monde d’accord :  le rock se vit et se partage ! Des tattoos sur tout le corps, une vraie gueule, un kiff tant pour les yeux que les oreilles !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Déjà vu sur scène à leurs débuts, j’avais hâte de retrouver le groupe Hyphen Hyphen et leurs nouveaux titres ! Pas déçue du tout ! Grosse grosse ambiance, leurs sourires en disaient long : Quelle énergie de dingue ! Waw ! Quelques fans sont même montés sur scène pour arborer fièrement le Rainbow Flag (LGBT) lors de leur titre « Mama Sorry » : c’était beau à voir ! Quelle belle image pour cette nouvelle génération !

 

Ils étaient plus qu’attendus, vénérés même : Le groupe Prophets of rage réunissant trois membres de Rage Against The Machine : le guitariste Tom Morello (au talent inégalable ! Capable même de jouer de la guitare avec les dents), le bassiste Tim Commerford et le batteur Brad Wilk, du leader de Public Enemy, Chuck D et de DJ Lord, et du rappeur de Cypress Hill, B-Real. Mythique à voir ! Ebouissant concert !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour finir cette première soirée, Orelsan a pris la suite devant de nombreux fans. Il était en très grande forme !!

 

Rdv fut pris pour le lendemain ! L’affiche était pas moins belle, au contraire !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après un joli passage des Ocean Alley, les Blood red shoes ont « dressé la table », avec leur rock British le duo revenu de loin a envoyé du lourd comme on dit ! Les Landernéens leur ont réservé un bel accueil et ont salué avec ferveur leur talent !

 

On a continué dans le rock bien bien roots avec The Waterboys et leur superbes choristes au look bien particulier : un régal pour les photographes ! Côté musique c’était bien sympa : chapeau ! (rires)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les artistes du moment Nekfeu et Jain avaient pour mission de chauffer l’esplanade : Mission accomplie à coup de gros sons radiophoniques et très attendus du public !

 

Elle était LA star de la soirée à mes yeux, voir du festival (sans objectivité je l’avoue) : Beth Ditto alias GOSSIP nous a littéralement envouté !! Au premier regard : Quel charisme et quelle présence sur scène : Waw !! Deuxième effet : La voix : Euhhhh quand même !! Ça envoie !! Difficile de se concentrer pour faire les photos sur les 3 titres tant l’Artiste donne, illumine, irradie : C’est donc ça les big big big stars de la musique ??? J’en reprendrais bien tous les jours !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On a eu la chance d’avoir une chanteuse et un groupe en totale décontraction, jusqu’à mettre sur sa tête puis sur elle le soutien gorge d’une fan ou encore se changer et porter le t-shirt déchiré d’un admirateur !! Quelle showgirl !

Les grands tubes étaient divins « Heavy Cross » bien sûr mais aussi « Perfect World« , « Pop goes the world« , « Love long distance »  … En bref, le répertoire disco punk rock du groupe était magnifié sur scène pour les 10 ans de leur mythique « Music for men »  ! Le talent de la batteuse et du clavieriste n’était pas en reste : Une belle claque !!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On allait pas rentrer comme ça à la maison : NON ! L’énergie est montée d’un cran (il en restait à peine un ;)) à l’arrivée de Skip the Use ! Niveau puissance le chanteur Mat Bastard nous a fait une démonstration (et pas que de sauts !!) … Leur version remodelée du groupe n’a rien à envier des anciens : loin de là !! Les nouveaux titres comme « Damn Cool » ou encore « Forever more » marchent très bien sur scène avec leurs anciens tubes comme « Nameless World » ou l’exceptionnel « Ghost » qu’on adore ! …. On a eu la chance de les rencontrer : Filez lire l’interview 🙂

 

Difficile de se coucher après ça , mais j’étais d’attaque pour le dernier jour qui mixait les groupes installés Merzhin , No one is innocent avec les artistes nouvelles générations comme Roméo Elvis ou encore Voyou !

Le public présent était donc très varié dans les âges et dans les looks ! Plutôt bon mix 🙂

Entrée remarquée de Voyou (ex Voyov) avec son flow très agréable ! Il monte peu à peu dans les Charts’ et sur scène il a livré un concert plutôt bien complet ! En formule avec musiciens, il a chanté ses titres qu’on commence à entendre dont le célèbre  » Les bruits de la ville  » qui fait danser, chalouper ! Il a une bonne dégaine, amusante et le talent qu’il a est certain 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les locaux Merzhin avaient leur public collé aux barrières, les sourires fixés aux lèvres des musiciens mais aussi des fans étaient beaux à voir ! Ça leur a donné une sacrée pêche ! Décidément  » Nomades « , le groupe a su enflammer le terrain et pousser les nuages ! Leur rock plus engagé n’a fait qu’une bouchée de la pluie : on était bien avec Merzhin !

 

La nouvelle génération en avait pas mal à dire aussi , Roméo Elvis un poireau à la main a scandé son rap chocolaté ! Le belge heureux d’être là a chanté  » Pogo « ,  » Normal  » ou encore  » Malade  » sous un beau  » Soleil  » ! Doué l’artiste : il en deviendrait attachant 🙂 Les fans n’en doutent pas un moment !!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’ancienne génération rock, punk a été gâtée avec les très très bons SKA-P : Les madrilènes en avaient sous le kilt !! Limité par une jambe cassé le leader du groupe installé dans un fauteuil n’en a pas pour autant gâché le show : il avait du jus ! Son guitariste bondissant et les autres zikos ont fait un véritable spectacle vivant et farfelu ! La scénographie était dingue : faux dictateur, personnages totalement barrés : Landerneau a vu du costaud !!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dub Inc a pris le relai dans une effervescence palpable , le duo était chaud ! A deux doigts de se jeter dans la foule ! Trop humide sûrement ! « Bravo les gars, c’était bon » disait un festivalier très heureux de les avoir enfin vu sur scène !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il était bien là DJ Snake avant de partir pour Berlin, il a fait un set que dis-je ?? Un SHOW très remarqué visuellement avec les flammes et les canons à fumée, était certes trèèèès mouillé mais trèèèès dansant !! « Let me love you » et « Lean on » en live c’était dingue !!

No one is innocent , groupe mythique avait pour challenge de boucler le festival en beauté après un beau feu d’artifices ! Même sous les trombes d’eau, les irréductibles festivaliers étaient là : le groupe n’a pas eu peur de cette tempête et a bien joué ses meilleurs titres engagés comme « Silencio » ou encore « A la gloire du marché » l’une de leur dernières pépites  : Respect !!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je n’oublie pas la belle fanfare Ensemble National de Reggae (E.N.R) qui a interprété les plus grands standards reggae avec talent et maîtrise ! Bravo !!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Trois jours intenses, toujours avec un très bon accueil de toute l’équipe et des bénévoles : les 10 ans dignement soufflés avec des artistes haut de gamme ! Bravo à tous et un énorme MERCI à vous festivaliers, bénévoles, techniciens, organisateurs et artistes pour ces excellents moments ! Vivement l’an prochain !

Un petit clin d’oeil à mes chers collègues photographes pour ces bons instants ! Team de choc !

 

Rdv sur le site officiel pour caler la prochaine prog’: https://landerneau.festival-fetedubruit.com