Da Silva s’envole et allume la lumière … Au Revoir chagrin !

Près de 15 ans après son premier album, il revient …

Plus enjoué, Da Silva ouvre son dernier album « Au revoir chagrin » sur une ballade bossa nova très entrainante avec les doux choeurs de Sylvie Hoarau des Brigitte …

« Loin » de la tristesse ou de la mélancolie auxquelles il nous avait habitué … Un peu plus enfantin tout aussi malin 🙂

Emmanuel, donne un coup de frein à main sur le spleen, se libère et allume la lumière ! 

Un flow plus léger, sa voix groove sur des musiques plus colorées… Est-ce dû à son inspiration du moment : la peinture, dans laquelle il montre ses nouveaux talents ?

Peut-être bien car l’auteur, compositeur et interprète de grand talent, nous propose 10 titres éclectiques et un gros lâché prise… une belle liberté 😉

Entouré de Nicolas Fiszman à la basse, aux guitares et coréalisateur du disque, Denis Benarosh à la batterie, Reyn Ouwehand aux claviers, Olivier Bodson aux cuivres , Emmanuel Da Silva a fait un sacré bel album signé chez AT(h)OME !

©RichardDumas

Du plaisir, il en a dû en prendre sûrement tout au long de la confection de cet album, des questions aucunes je pense : C’est un album inclassable ! Des accents variés : Jazz flamenco, pop, reggae, oriental ou encore valse : il y en a pour tous les goûts dans ce joli bazar (rires)!

Le clip « Le garçon » continue dans ce sens un peu plus malicieux … Bravo l’artiste !

 

Pas de panique pour les « fans » du Da Silva plus engagé, rock, il n’a pas rangé son caractère insoumis, ses textes sont toujours aussi bien ficelés ! Quel poète des temps modernes !

Mes coups de coeur :  « Rien » pour sa mélodie, une valse enfantine, un air à la Dionysos : un régal ! « S’agapo » plus pop loveur,  « Ana rose » plus posé, atypique … une ôde voluptueuse à la femme … Da Silva toujours aussi touchant avec son habit de séducteur … On craque !

J’ai aussi beaucoup aimé le changement de cap, sonorités rock-arabisantes, méditerranéennes avec le titre « A l’endroit de la douleur » avec Hakim Hamadouche : magnifique !

©RichardDumas

« On avait dit la vie et pas de carnage (…) On avait dit

le coeur ce n’est pas pour les chiens mais le coeur est fragile, infidèle et crétin  (…) »

– Le lit et les coquillages – 

Alors « Oui », écoutez le, dégustez ces morceaux choisis avec goût et finesse pour un retour lumineux… On ne l’y perd pas, on le retrouve…

©RichardDumas

Da Silva plus apaisé à qui on dit « S’agapo » (ndlr : Je t’aime en grec) !! (et aussi à Bambou son très beau chat, compagnon de cette nouvelle aventure !)

 

Plus d’infos :

Facebook : https://www.facebook.com/DaSilva.Officiel/

Site officiel : http://www.dasilva-officiel.com

En tournée avec son spectacle « Le mystère des couleurs » et très bientôt pour « Au revoir chagrin »

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s