Grand corps malade, le Tour du Plan B …

Dans le cadre du festival de poésie « Moi les mots »,

Grand corps malade et ses musiciens présentaient leur spectacle « Tour de plan B » …

Près de 1100 personnes s’étaient donné rendez-vous au Vallon à Landivisiau près de Brest pour écouter les mots du talentueux Fabien Marsaud dit Grand Corps Malade… Plusieurs générations dont plusieurs enfants ont salués sa rage de vivre qui l’a amené à dépasser son accident et le handicap symbolisé par sa béquille (qu’on a vite oublié )…

Après une première partie dignement et simplement assurée par Maeva Kane en piano voix … Une belle découverte de ses mélodies et ses textes dont « Héroïne » qui figure son premier EP qui sortira en 2020 …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il avait aiguisé sa plume d’or pour clôturer dignement ce temps fort des poètes, pendant plus d’une heure et demie nous avons vécu avec douceur et humour un très beau moment humain ! Il nous a offert un beau condensé de ses plus grands titres « Roméo kiffe Juliette », « Poncahontas », « Tu peux déjà »

Riche de ses histoires de vie, Grand Corps Malade a slamé sans filet accompagné de ses 3 musiciens… Les belles notes se sont mêlées aux textes forts du chanteur… Avec les thèmes vrais comme ceux de la famille, où il nous raconte la complicité qu’il peut avoir avec ses fils lors de balades en voiture ou encore la satire d’un certain Patrick, maire de Levallois et ses aventures judiciaires … Rires garantis !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les jeux de lumières apporteront une touche solaire au concert, il jouera ainsi avec les faisceaux lumineux le temps de quelques titres … 

Conquise par ce conteur des temps modernes, sa sagesse et sa force de vivre, je me suis laissée porter par ce débit de paroles puissant, impressionnant plutôt ! Respect !

Divisant le public en deux plans A et B : Grand Corps Malade a réussi à nous faire chanter son hymne populaire :

Tout seul je vais vite
Ensemble on va loin
L’esprit d’équipe
Comme un besoin…

Sa verve malicieuse et son regard assuré, rassurant : Quel magicien des rimes 🙂

J’ai été très émue par le titre « Dimanche soir » dont la scénographie, lumière tamisée et fixe a rajouté un supplément d’âme …

Même si son corps en vrac le fait toujours souffrir, on sent la force inégalable qu’il a  eu pour se relever et avancer… J’avais lu son livre et vu le film « Patients » mais jamais vu ce grand artiste sur scène !

Une chose est sûre, son talent et sa vie a certainement ému Landivisiau et son public bienveillant qui a fait preuve d’une écoute rare …

Je garde en tête son autodérision, son humour et son sourire tout au long de ce beau voyage à travers les mots ou pardon « maux » de la vie … MERCI !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Grand Corps Malade a évidemment été applaudit fortement à sa sortie de scène et nous a aussi présenté toute son équipe, fière d’être là à ses côtés …

Mon coup de coeur, le titre d’une beauté rare, « Pères et Mères » qu’il a dédié à ses parents :

 Moi, mon père et ma mère sont carrément hors pair
Et au milieu de ce récit
Je prends quelques s’condes, je tempère
Pour dire à ma mère et à mon père …. Merci ! 

Quelle belle générosité, très touchante !

 

Plus d’infos sur :

Site officiel : https://grandcorpsmalade.fr

Facebook : https://www.facebook.com/GrandCorpsMaladeOfficiel/

Album « Collection » toujours disponible

 

 

 

Catégories :Live reportsÉtiquettes : , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s