Amel Bent et Léa Paci illuminent le festival « Tout se chante » !

Pour sa 8ème édition, une belle carte blanche aux femmes …

En arrivant à Guipry-Messac, petite ville bretonne d’Ille-et-Vilaine, j’ai rapidement ressenti le sens de l’accueil comme élément primordial de cette soirée.

Un festival intime, local et ayant pour seul plaisir d’offrir une belle soirée aux spectateurs de tous âges !

Le début de soirée sera animé par les chanteurs de la MJC, deux groupes de musiques actuelles avec leurs deux chanteuses qui ont présenté de belles reprises…

L’ Espace Claude Michel aménagé en deux espaces : restauration, boissons et merchandising d’un coté et grande scène de l’autre accueillait un public familial très heureux d’être là et d’assister à un double concert …

©AdelineK.

Léa Paci, fougueuse et aventurière… à la folie !

L’ « Adolescente pirate » a bien grandi et a pris une sacrée dose d’assurance depuis le début de sa jeune carrière et son « Chapitre 1 »

Du haut de ses 23 ans, entourée de ses 3 musiciens, elle a proposé un set très équilibré et dynamique ! J’ai eu plaisir à redécouvrir, la voix si particulière de Léa Paci avec ses fêlures et ses textes contant la vie, et surtout l’amour, d’une jeune femme qui grandit.

Le sourire aux lèvres elle revisitera ses tubes très connus comme « Pour aller où? » repris en choeurs par les bretons, « Coup de de coeur », « Adieu et à demain » ou encore « Algorithmes ». 

Entre deux albums, après s’être un peu perdue, Léa avouera tester des nouveaux titres en concert pour les mettre ou non sur son second opus. Elle expliquera aussi avoir fait un voyage salvateur aux Usa où ses nouveaux morceaux on vu le jour comme « Ne reste pas de glace » teinté des sons vintages américains très dansants.

Léa Paci nous fera aussi le cadeau de titres inédits « Soleil noir » ou encore « Je cours trop vide ». Un titre où la chanteuse nous parle de ses envies , sa soif de vivre, parfois trop rapide… Cette façon de dévorer, courir sans aller au bout des choses… Ces nouveaux titres sonnent bien, leurs flows sont très addictifs, cela ne présage que de belles aventures !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec son dernier single « A nos folies », sa pop très fraîche l’emporte, elle danse et nous aussi ! Sa simplicité, son regard malicieux et son côté rock magnétisent les spectateurs !

Coup de coeur pour le titre « Mon bordel « , une balade guitare voix, plus intime. La sensibilité de cette jeune femme est palpable, dans ce titre autobiographique sur les petits riens du quotidien.

Après plus d’une heure de concert, une chose est sûre : il faudra suivre de très près la sortie de cette nouvelle galette ! Ça promet surtout avec accents un brin rock de ce concert !!

©AdelineK.

Après une séance de dédicaces improvisée par Léa Paci et avoir repris des forces on entame le second concert de la soirée… Pas de place pour la fatigue ici !! (rires)

———————————————————

©AdelineK.

Amel Bent, toujours le poing levé et le sourire aux lèvres …

Elle était de retour sur scène après la naissance de ses deux filles, rayonnante telle une diva américaine, des strass scintillants jusque sur son micro !

Amel Bent entre sur scène telle une guerrière, le girl power assumé avec un look classe et très féminin, accompagnée par les riffs de guitare et ses deux choristes Vanina et Mélanie (aka Noée).

Un ventilateur est installé au sol pour un effet soufflé, les cheveux au vent elle me fait directement penser à Mariah Carey, une de ses idoles !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tout au long du concert elle retracera sa vie de femme auquel sa carrière s’est mêlée…

Je ne sais pas pourquoi mais j’avais oublié à quel point la voix d’Amel était si puissante… C’est avec ses premiers tubes comme « Ne retiens pas tes larmes «  ou encore « A 20 ans » qu’elle évoque son adolescence pleine de fantasmes,  habitant chez sa mère, fière de sa voiture sans permis et de sa chevelure blonde. Elle se confie, nous parle de son premier chagrin amour ou ses rêves de jeune femme.

On se replonge avec elle dans les années 2000, on fredonne tous ses textes. Etonnamment cela me revient rapidement en tête, les souvenirs aussi. « Ma philosophie » son titre phare, est chanté par la foule, derrière les écrans de téléphone, on mesure vraiment toute sa popularité, le poing levé !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’importance de la musique dans sa vie est bien transposée dans le spectacle, sa voix est mise en avant autant que les mélodies . Elle nous berce avec sincérité et sensibilité. Avec ses morceaux de haute volée « Je reste seule »  ou « Tu n’es plus là », je suis bluffée par la performance vocale de cette artiste.

On ne tombe pas pour autant dans la déprime avec cette femme pleine de lumière et d’énergie communicative. Les premières notes d’ « Où je vais » retentissent, le public fidèle applaudit direct, elle ne sera pas seule sur ce titre c’est sûr et certain.

Le côté rock est là aussi avec « Délit » et « Je reste », les guitares et la batterie grondent : battante Amel Bent envoie du lourd, les notes frappent fort. Quel bonheur, ça libère ! L’ambiance est montée d’un cran, il fait chaud à Guipry !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Elle s’effacera pour laisser place à ses deux choristes pour « Sans toi », une balade si agréable ! Un bonheur personnel d’entendre enfin l’une d’entre elles, Mélanie en live.

Changement de tenue, plus décontracte pour se lâcher encore plus sur ses titres actuels de son dernier album « Demain ». Avec cette même décontraction dans les mots, elle est proche des spectateurs, leur confie ses émotions, ils lui rendent la pareille avec leurs applaudissements nourris.

©AdelineK.

Avec humour, elle évoque la maternité mais ce qui me touchera surtout, c’est sa manière de relater cette bascule. Le temps où elle avait moins envie de chanter, sa remise en question… « L’autre » mettra en musique cette étape de vie. Sans filtre, elle parle vrai, dit avoir chercher le sens de sa vie, de sa voix … « J’aimerais » fera le reste …

Avec émotion, elle reviendra avec le titre « Charles », emprunt d’un profond respect pour cet artiste et cet homme qui lui a ouvert ses bras et la voie…Troublant hommage.

©AdelineK.

Entre deux pas de danse, sous les lumières colorées, elle prendra le temps de remercier les parents d’avoir emmené leurs enfants malgré leur budget serré, consciente des réalités des familles présentes.

Cet « Autre Tour » signe un beau retour, il est, selon moi, comme un portrait musical sans chichis de cette belle artiste certes très médiatisée mais qui a gardé les pieds sur Terre !

©AdelineK.

 

Un grand merci à toute l’équipe du festival « Tout se chante » pour leur accueil et d’avoir proposé ces deux très bons concerts en région Bretagne. Rdv dans deux ans pour d’autres belles aventures !

Pour retrouver les deux artistes de cette soirée, rdv sur leurs pages web :

 

Léa Paci 

Site officiel : http://www.leapaciofficiel.com

Facebook : https://www.facebook.com/leapaciofficiel/

Twitter : https://twitter.com/leapaciofficiel?lang=fr

Instagram :  https://www.instagram.com/leapaciofficiel/?hl=fr

—–

Amel Bent 

Site Tourneur : https://decibelsprod.com/artistes/amel-bent/

Facebook : https://fr-fr.facebook.com/AmelBent/

Twitter : https://twitter.com/amel_bent

Instagram : https://www.instagram.com/inst_amel/?hl=fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s